La Libre
N ° 18 - Journal en fond poétique

Newsletter
Site à ne pas manquer : Le journal de Personne : https://www.lejournaldepersonne.com/
bannière l'info-scénario https://www.lejournaldepersonne.com/

Envoyer un poème, un article
cliquez ici


Page 1

- Ode à l'écriture
- Annonces
- Jeu d'écrits
- Echelle poétique
- Poème en langue étrangère

Page 2

- Poèmes à l'air du temps
- Echange poétique
- Citations
- Chanson
- Conte à suivre

Page 3

- Poèmes d'auteurs à l'affiche
- Interview
- Nouvelle

Page 4

- Passé l'hiver
- La fleur sauvage et le mage
- Mon poisson rouge m'a dit


Passé l'hiver

De toutes les fleurs je suis l'ami 
Et sans elles parfois je m'ennuie 
Quand leur silence devient trop long 
Je les rappelle sous tous leurs noms :

Démasquez-vous les paqu'rettes, 
J'vous coup'rai pas la tête 
Grappe de lilas, ne crains plus, 
J'n'en veux pas à ton jus

Rassure-toi la gentiane, 
Je n'aime pas ta tisane 
Sors de ton trou, primevère, 
T'iras pas au cim'tière 

Mais où donc se cachent-elles 
Quand elles manquent à l'appel ? 
Toutes ces fleurs, 
Oui, toutes ces fleurs....

Elles ont passé l'hiver 
Tout au fond de la terre 
Mais au premier soleil 
Le printemps les réveille

Sors ton nez, petit crocus, 
Répondre à l'angélus 
Rose, ne fais pas la fière, 
Même si t'es la plus chère

Iris, émerge de tes feuilles 
Même si je t'ai à l'oeil 
Orchidée, quitte ton linceul, 
Même noire t'es pas en deuil

Mais de qui se moquent-elles 
Moi qui les croyais fidèles 
Toutes ces fleurs, 
Oui, toutes ces fleurs....

Elles ont passé l'hiver 
Tout au fond de la terre 
Mais au premier soleil 
Le printemps les réveille

Parfois quand je ne les vois plus 
Je les cherche, je suis déçu 
Quand elles jouent trop à cache-cache, 
Je les gronde et je me fâche :

Ne boude plus, marguerite, 
Je te plum'rai moins vite 
Allez, reviens, la tu lippe, 
J'te prendrai pas en grippe

Réapparaît, oh souci, 
Finis ta comédie 
Viens sonner les cloches, muguet, 
Voici le mois de mai

Moi qui les croyais magiques, 
Voici que le maître explique, 
Où vont les fleurs, 
Oui, où vont les fleurs :

Elles ont passé l'hiver 
Tout au fond de la terre 
Mais au premier soleil 
Le printemps les réveille

Repousse par là, azalée, 
Colorer mes allées 
Ne tarde pas, myosotis, 
Ta senteur fait délice

Redresse-toi aubépine, 
J'arrache pas les épines 
Grand lys blotti sous la paille, 
C' n'est pas l'heure de la taille

C'est la maîtresse qui m'explique 
Que le froid n'est pas tragique 
Pour bien des fleurs 
Oui pour bien des fleurs : 

Elles ont passé l'hiver 
Tout au fond de la terre 
Mais au premier soleil 
Le printemps les réveille

Jean-Marie Audrain

 

 

La fleur sauvage et le mage

Je me lève le matin, 
Tu es là petite fleur, 
A la sortie de mon atelier 
Tu éclairs mon bout de chemin  

Sauvage tu as toujours été de coeur, 
Prêt d'un arbre majestueux tu as poussé. 
A ta naissance voulaient t'arracher, 
Te mâcher, mes chiens lutins, j'ai 
Dû les repousser et te confectionner 
Une petite cage, pour mieux te protéger 

Le soir alors que je sors à clair d'étoiles, 
A mon étoffe de lin tu rayonnes tel un cristal, 
En toi je vois de l'intérieur ce qui est, 
Et lorsque flétrir je t'ai vu derrière cette prison, 
Attristé, j'ai écarté tout danger, animaux renvoyé, 
Tu as pu de nouveau respirer, et fleurir, 
De moi faire poindre chaque instant le sourire 

Je me lève le matin, 
Tu es là petite fleur, 
A la sortie de mon atelier 
Tu éclair mon bout de chemin... 

 Un jour j'ai découvert le malheur, 
De la confection de mon panacée, 
Le principal ingrédient tu étais, 
Et nul autre que toi n'existais 
En ma pauvre contrée... néanmoins 
J'ai soulevé, moult énergies dépensées, 
Tout de toi avec amour prenant soin, 
Pour d'autres que toi retrouver. 

J'étais désespéré, rien je ne voyais, 
Même sur les monts volcaniques et enneigés, 
Les territoires les plus inexplorés, 
Il n'y avait que l'absence de ton existence, 
A toi je m'en suis retourné, empli d'errance 

Je me levais le matin, 
Tu étais là petite fleur, 
A la sortie de mon atelier 
Tu éclairais mon bout de chemin, 
Mais malgré ce bonheur, 
Je me devais pour expérience saisir 
Ton essence, ta sève, ta vie... 

Alors que je m'apprêtais à te cueillir, 
Un soir d'éclipse, dans un geste irréfléchi, 
Une comète en fusion sur toi est tombée, 
Et m'a tout enlevé, mon rayon de sourire, 
Le phare de mon chemin, et l'ingrédient 
De l'incantation que depuis for longtemps 
Je préparais, tout sens en une fraction 
M'a été jusqu'au coeur, à l'âme, soutiré 

De tout ce gâchis, c'est toi que je regretterai 
Le plus, petite fleur, et j'aurai au moins 
Comprit que te posséder, t'arracher, te tuer, 
Aurai été la pire des ignominies, la pire des erreurs... 

Si prêt de votre château, de votre église, route, 
A la fois enlacée et fuyante, vous voyez pousser petite fleur 
Qui vous illumine de l'intérieur, coûte que coûte, 
Je vous conseil de la laisser en toute tranquillité, 
Et vous porterez peut être en vous son bonheur d'exister... 

P.L - 2002

 

 

Mon poisson rouge m'a dit

Mon poisson rouge m'a dit c'matin : 
"Je tourne en rond dans mon bocal 
Ca fait trois ans que j'prends mon bain 
Pour le moral, c'est pas l'idéal". 

Je lui ai répondu :"Mon vieux, 
Tu aurais pu le dire avant. 
On va s'arranger comme on peut 
Pour te faire sortir de là-dedans". 

Il m'a dit :"Tu n'as rien compris. 
Je ne veux pas déménager 
Mais je me sens trop seul ici; 
Il me faut quelqu'un pour m'amuser". 

Je suis allé chez le marchand 
Qui m'a dit :"Moi, je vous conseille 
De prendre une pieuvre d'appartement 
Vous allez voir, ça fait des merveilles". 

Je suis rentré à la maison 
Tenant l'animal par les mains. 
Je l'ai présenté au poisson 
Et les voilà devenus copains. 

Maintenant, quand je prends mon bain, 
J'ai dans mon eau deux compagnons; 
La pieuvre me fait des shampooings 
Et le poisson, des bulles de savon. 

Si mon poisson me dit demain : 
"Nous sommes deux c'est pas si mal 
Mais, à trois, ce serait divin; 
Viens donc avec nous dans le bocal". 

Alors je dirai :"Non, c'est non", 
On ne m'y prendra pas deux fois; 
A faire les caprices d'un poisson 
On n'est même plus maître chez soi. 

 

Page 4

  Retour 

 

  Accueil 



 

 

 


00033961

 

 


Classement de sites - Inscrivez le vôtre! L'ABC du Gratuit...Pour trouver les meilleurs sites gratuit de l'Internet !!!

Planete-Virtuelle